WANG RAMIREZ « Borderline »

Résumé


Borderline marque un tournant dans les recherches et l'écriture de Sébastien Ramirez et Honji Wang. La danse s'élargit dans un dialogue avec la technique et l'art du gréage (rigging), alors que la réflexion sur les relations humaines inclut désormais la réalité du vivre-ensemble dans nos démocraties. Les frontières sociétales sont évoquées à la fois par le jeu des forces physiques sur le plateau et par des témoignages - recueillis par les danseurs auprès de leurs proches ou encore issus des médias - diffusés en voix off.

Le gréage, outil scénique connu depuis le Deus ex machina de la tragédie grecque, permet d'approcher l'apesanteur pour créer une poétique intemporelle. Dans l’interaction avec le gréeur, le corps devient l’objet d'un jeu autour du poids, de l'équilibre et de la liberté. Attachés à des câbles, les cinq danseurs révèlent et transposent le désir de liberté inhérent à toute danse, et en particulier au Hip Hop. Fort de cette expérience de lévitation, le Hip Hop découvre de nouvelles manières de déjouer la gravité dans la virtuosité du footwork.

La gestuelle et les costumes créent des images qui renvoient aux traditions grecques et coréennes autant qu’à l’animalité, à nos désirs et angoisses. Entre la promesse de liberté et la violence retenant les corps au sol, s'ouvre un espace qui permet l'invention d'une gestuelle nouvelle. D’une grande fluidité, elle arbore des accents d'acrobatie, de poésie visuelle et de l'univers urbain. Elle se prolonge au sol où les borderlines gravitationnelles basculent dans l’horizontale, dans une scénographie mobile qui ne cesse d’évoluer au cours du spectacle.

Renseignements et réservations : 04 73 17 01 90

Crédit photo : Gilles Aguillar

Distribution

Détails

Sam 4 nov
20h30

Localisation